C'est du ThĂ© . đŸ«–

Tu en entends parler depuis plus de 2 ans.
Je fais rĂ©fĂ©rence Ă  cette anecdote presque chaque semaine lorsque je pars en convention et mĂȘme bien plus.

En gĂ©nĂ©ral, ça ce passe avec un Ă©co cup Ă  la main, ou plutĂŽt : un verre Rammstein profanĂ© depuis des annĂ©es au thĂ© et Ă  la tisane. Bon OK, pas que. La rĂ©alitĂ©, c’est que cet Ă©co cup de 50cL Ă  vu passer plus de pintes de soft que de pintes de biĂšre. Avec cet aveu, ni le ni le Valhalla ni les Enfers ne voudront de moi…

Tout a commencé au printemps 2022 sur une faille temporelle rockabilly à Mulhouse.
Samedi matin, j’arrive sur mon stand, l’Ă©co cup Ă  la main, rempli d’un liquide ambrĂ©.
Je fais la tournĂ©e des copains avant l’ouverture au public et, une fois, deux fois, trois fois on me chambre parce que, soit disant, je carbure Ă  la biĂšre si tĂŽt. J’ai beau me dĂ©fendre en disant qu’on voit de la fumĂ©e, que c’est du thĂ©… Avant d’avoir mis le nez au-dessus de ma pinte, personne n’avait envie de me croire.
Et pour cause, je crois que mes antĂ©cĂ©dents de fĂȘtarde ont eu raison de ma rĂ©putation 👉👈.

C’est ce jour-lĂ , que j’ai pris les devants et que j’ai attrapĂ© cette petite fleur noire (que tu vois sur toutes les stories), pour y inscrire ces quatre mots sacrĂ©s :《 C’est du ThĂ© đŸ«– 》

Sans le savoir, c’est Ă  ce moment lĂ  que j’ai perdu le peu de sĂ©rieux qu’il me restait.

Et lĂ  oĂč je pensais que c’Ă©tait la fin de l’histoire, c’Ă©tait finalement le dĂ©but d’une nouvelle. En effet, ayant pour but de relier Ă  ma fantaisie une armĂ©e de RĂȘveurs et de RĂȘveuses je n’ai pas Ă©tĂ© déçu. Vous n’avez pas mis longtemps Ă  vous approprier le mĂšme, ça en est devenu un jeu, un rituel, et parfois mĂȘme un manquement Ă  mon identitĂ© lorsque j’oubliais d’accrocher cette petite fleur noire Ă  mon verre.

Pour ceux qui dĂ©couvrent l’univers capricieux, je comprends qu’il y a quelque chose de lunaire Ă  la vu de cette petite phrase insignifiante.

C’est donc pour toi, “Jeune Padawan”, ou futur “Ancien Moldu” que je grave cette histoire dans l’immensitĂ© du Data et des rĂ©seaux.

Maintenant que tu connais ce rĂ©cit, j’ajoute une nouvelle pierre Ă  cet Ă©difice, c’est le dĂ©but d’une Ăšre nouvelle, d’une fantaisie supplĂ©mentaire :

Voici le premier sticker officiel et capricieux : 《 C’est du thĂ© 》

đŸ«– NEW đŸ«–

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *