Vivre de féerie et d'amour

Le printemps est l’occasion de changer ses habitudes, de se nettoyer de la routine. Je vous propose donc un exercice tout simple, une mini introspection, afin de nourrir votre vie comme il se doit.

Oserez-vous pousser cette porte ?

Est-ce que vous vous êtes déjà dit que vous n’aviez pas assez d’une seule vie pour faire tout ce qui vous plairait ? Est-ce que, vous aussi, vous avez des milliards de centres d’intérêt que vous pensez ne pas réussir à satisfaire ?

J’ai découvert une astuce de développement personnel, qui permet de toucher du doigt chacune des vies dont vous rêvez, afin de ne pas perdre une miette de que nous sommes vraiment. Il s’agit de l’exercice des 5 vies imaginaires que j’ai trouvé dans le livre de « Émotions : enquête et mode d’emploi. Tome 1 », de Art-Mella, aux Editions « Pourpenser »

Avant de commencer cet exercice je vous invite à prendre une feuille et un crayon, ou mieux : votre carnet de vie ou votre carnet de développement personnel. Installez-vous confortablement. Prenez un thé, un café, un chocolat chaud… et c’est parti, nous allons imaginer ensemble vos 5 vies idéales : vos 5 vies imaginaires.

Découvrez vos 5 vies imaginaires

Si vous pouviez vivre 5 vies, que feriez-vous ? Parcoureriez le monde en bateau ? Rêveriez-vous d’aventure ? Voudriez-vous parler plusieurs langues afin d’échanger avec des personnes du monde entier ?

Lorsque j’ai fait cet exercice, je l’ai commencé en me disant qu’il y avait beaucoup trop de choses qui me plaisaient pour que je puisse les résumer en seulement 5 vies. Finalement, je me suis rendu compte que je n’avais besoin que de 3 vies, puis 4, après quelques jours.

L’une de mes vies, serait de vivre en autarcie dans un beau terrain, avec une belle maison proche de la nature, à cultiver des plantes médicinales, pour soigner les maux, vivre de mon côté sorcière et guérisseuse. Avoir un étang pour m’endormir au chant des grenouilles, mes ruches, mes lamas…

Une seconde vie serait de vivre de ma boutique, faire des produits de très belle qualité, être artisan d’art, avoir assez de renommée pour avoir un salaire confortable, qui me permettrait, finalement, de réaliser mes autres vies. De déléguer la communication et les photos de ma boutique, et de m’occuper seulement de la production et de mes clientes adorées.

Et la dernière vie que j’ai trouvée, serait de voyager, découvrir les cultures du monde entier qui seraient plus respectueuses de l’environnement. Et ce serait en passant aussi par la France, pour découvrir les belles initiatives qui foisonnent dans notre pays.

Celle qui m’est revenue au bout de plusieurs jours est une vie conviviale, entourée de personnes avec qui passer de bons moments, rire, chanter, danser. S’amuser en se sentant libre, ouverte aux autres, sans jugement. Partager des balades ou des randonnées, des repas, des barbecues, etc…

A vous ! En espérant vous avoir donné quelques idées, quelles seraient vos 5 vies ? Notez-les. Développez sur ce qui vous fait rêver et vibrer. Et seulement ensuite, vous pourrez reprendre la lecture de cet article.

Vivre vos 5 vies, un peu plus chaque semaine :

C’est fait ? Alors c’est parti :

Maintenant, demandez-vous comment vous pourriez vivre, chaque semaine, un petit bout de chacune de ces 5 vies.

Par exemple, si vous voulez parcourir le monde en bateau, vous pouvez passer le permis bateau, ou prendre des cours de planche à voile.

Si vous voulez être polyglotte : commencez à apprendre une nouvelle langue. 

De mon côté, pour me reconnecter à ma première vie j’ai choisi de m’autoriser à faire plus de balades en nature. En bruit de fond, dans l’atelier, j’ai choisi de mettre des vidéos de personnes qui vivent en autarcie ou qui tendent à vivre ainsi (merci mon beau-frère). Afin de mener à bien ma deuxième vie je continue de travailler sur ma boutique avec amour, j’apprends tout doucement à déléguer, notamment pour les photos. Et pour nourrir ma troisième vie, je vais à la rencontre de nouveaux villages autour de chez moi, seule ou accompagnée. Nous verrons bien… Enfin, pour assouvir ma quatrième vie, il va falloir que je m’arme de courage afin d’aller à la rencontre de personnes qui ont les mêmes envies de convivialité que moi. Mais pour l’heure, la chose la plus simple à faire, c’est d’envoyer chaque semaine un message amical à une personne qu’on apprécie mais qu’on perd doucement de vue.

A vous de jouer ! Pour chacune de vos vies rêvées, quelles actions allez-vous mener afin de nourrir ce qui vous fait vibrer ?

Finalement...

Cet exercice sert à nourrir vos vies au quotidien, chaque semaine. Ce qui signifie que, pour aller plus loin, vous pouvez organiser vos vacances autour de ces centres d’intérêt ou, vous pouvez organiser des sorties plus poussées autour de ce qui vous anime.

J’espère que ce travail d’introspection vous permettra de vous reconnecter à une part de vous que vous aviez enfouie ou délaissée. Pour ma part, l’expérience a été. Avancer chaque jour vers ses rêves, permet de les rendre réels. Ça bouleverse, ça secoue : c’est le changement. Mais dans le fond, ce n’est pas le changement qui est difficile, c’est de s’y opposer.

Partagez avec moi, dans les commentaires, ce que seraient vos 5 vies imaginaires, et ce qu’il vous suffirait de mettre en œuvre pour les vivre un peu plus chaque semaine.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.